Le chauffage central

Qu'est-ce que le chauffage central?


Par chauffage central, il faut entendre tout procédé de chauffage qui consiste à distribuer de la chaleur dans un ou plusieurs locaux au moyen d'appareils multiples reliés à une source unique de chaleur. Cette définition s'applique en premier lieu aux installations traditionnellement connues sous la dénomination de "chauffage central" et qui sont constituées d'une chaudière alimentant en chaleur plusieurs radiateurs répartis dans divers locaux Elle couvre aussi le système appelé "mini-chauffage" qui consiste à diffuser dans plusieurs pièces d'une habitation la chaleur émanant d'un poêle spécial, par l' intermédiaire de radiateurs reliés à ce poêle. Elle vise également l'installation composée d'un générateur à air chaud et de canalisations ou de gaines qui diffusent la chaleur produite par le générateur dans des locaux différents : il est indifférent à cet égard que le générateur serve également à chauffer le local dans lequel il est placé.

De nos jours, la notion de "chauffage central" a cependant, dans le langage courant, été étendue à d'autres procédés de chauffage des bâtiments. De plus en plus, la notion de "chauffage central" cède le pas à la notion de "chauffage intégral". Bien que les techniques modernes utilisées pour le chauffage des bâtiments s'écartent généralement de la définition du chauffage central, elles aboutissent également à chauffer la quasi-totalité des pièces d'un bâtiment, en utilisant les combustibles d'une manière plus rationnelle que le système de chauffage central de type traditionnel.

C'est un système performant, souple, confortable, souvent le plus économique, au moins sur le plan de la consommation de combustible.

Le choix de l'énergie


Compte tenu des variations incessantes du coût des combustibles fossiles depuis les années 1970, il est bien difficile de fournir des données objectives fiables concernant l'énergie. Plusieurs types d'énergies peuvent faire fonctionner une chaudière de chauffage central :

  • Le fioul est l'un des principaux combustibles utilisés. Son prix reste compétitif. Il impose un moyen de stockage volumineux en citerne.
  • Le gaz naturel, performant et propre ne demande aucun stockage, son coût est compétitif et on ne le paie qu'après consommation. Il impose peu d'entretien.
  • Le gaz butane-propane présente la plupart des avantages du gaz naturel mais impose un moyen de stockage (citerne).
  • L'électricité est intéressante là où il n'y a pas de réseau de distribution du gaz et où l'on ne peut installer une citerne.

Les énergies renouvelables


Les incertitudes d'approvisionnement des énergies fossiles (pétrole et gaz), mais aussi les nuisances causées par la combustion des produits pétroliers, incitent à recourir à des énergies renouvelables. S'agissant du chauffage central, trois types d'énergies peuvent assurer tout ou partie du chauffage :

  • Les capteurs solaires disposés en toiture, sur les murs ou au sol permettent d'assurer une très large partie du chauffage de l'eau sanitaire (jusqu'à 80 %), mais aussi une part non négligeable du chauffage du liquide caloporteur (en relève de chaudière),
  • La géothermie (qui exploite les calories contenues dans le sol et dans l'eau) et l'aérothermie (qui exploite celles contenues dans l'air) sont utilisables, via une pompe à chaleur (PAC) pour alléger la charge de la chaudière ou assurer la totalité du chauffage du liquide caloporteur dans le cadre d'un plancher chauffant basse température,
  • Le bois est un combustible renouvelable et propre. Sa puissance de chauffage dépend en grande partie de l'essence : les feuillus durs comme le charme ou le chêne fournissent de plus belles braises et brûlent plus lentement que les feuillus mi-durs comme le hêtre ou le bouleau. Le bois coupé et refendu se vend au stère, équivalent à 1m3 (pesant 400 à 500 kg). Le bois de chauffage doit sécher deux ans.

Les installations de chauffage central


Les installations d'équipement de chauffage central diffèrent suivant que la chaudière est au sol ou au mur. La chaudière au sol peut servir à chauffer l'eau sanitaire de la maison ainsi que certaines chaudières murales.

Schéma chauffage central au fioul

Calcul de la puissance nécessaire


Quand on veut rénover ou créer un chauffage central, il est toujours difficile d'apprécier la puissance de la chaudière : si vous la surévaluez, la chaudière vous coûtera plus cher à l'achat ; si vous la sous-évaluez elle sera trop sollicitée inutilement, avec pour conséquences une consommation excessive, une usure prématurée du matériel et un surcoût d'entretien. Une bonne évaluation de la puissance nécessaire optimale de la chaudière doit tenir compte des besoins de chauffage et de ceux en eau sanitaire.

Zones des températures de référence

Pour le calcul du générateur et des émetteurs, il est préférable de consulter des professionnels. Notamment lors du calcul d'une pompe à chaleur.

Chaudière, tirage naturel ou ventouse?


  • Si votre habitation est dotée d'un conduit de fumée aux normes, vous pouvez utiliser ce dernier pour évacuer les gaz brûlés, en faisant ramoner ce conduit au moins une fois par an.
  • Si vous ne possédez pas de conduit de fumée, il est possible d'opter pour une chaudière à ventouse placée sur l'extérieur du mur supportant la chaudière.

Tirage naturel ou ventouse?

Demande de devis gratuits