Isolation thermique

Caractéristiques des isolants : conductivité thermique, densité, perméabilité à la vapeur d’eau. Liste des isolants : laine de bois, polystyrène expansé, extrudé, polyuréthane, laines de verre ou de roche, chanvre, cellulose, perlite.

On peut classer les matériaux isolants en grands groupes :

  • les matériaux synthétiques (polystyrènes expansé et extrudé, polyuréthane, polyester) qui sont généralement efficaces en terme d’isolation mais non exempts de toxicité
  • les fibres minérales, végétales et animales (laines de roche et laines de verres très répandues, mais aussi laines de bois, lin, chanvre, mouton, ...)
  • les autres matériaux renouvelables (cellulose, liège, ...)
  • les isolants minéraux, plus rarement utilisés (perlite, vermiculite, argile expansée, verre cellulaire)
  • les isolants minces réfléchissants.

Les caractéristiques des isolants


Qualité

Effets recherchés

Type d’isolant à éviter de ce point de vue (ne possédant pas cette qualité :

Faible coefficient de conductivité thermique lambda (Coefficient Lambda)

Freiner l’échange de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur.

Aujourd’hui, tous les matériaux isolants ont un bon Coefficient Lambda.
Par contre, les isolants minces, du fait de leur faible épaisseur, ont une mauvaise résistance thermique.

Forte densité,

Bonne aptitude à accumuler la chaleur

Amortir l’onde de variation de la température extérieure sur le cycle de 24 heures (pour rester au frais l’été)
Retarder la propagation du feu en cas d’incendie
Offrir une bonne isolation phonique.

Polystyrènes, polyuréthane et laines de densité inférieure à 50 kg/m3

Perméabilité à la vapeur d’eau

Permet de laisser respirer la maison

Polystyrènes, polyuréthane

Longévité

Absence de tassement, pas d’apparition de "jours" aux raccords.

Laines en rouleau ou en vrac

Absence de nocivité

Pas d’émanation toxique due à des additifs chimiques, pas de microfibres irritantes.

Polystyrènes, polyuréthane et dans une très moindre mesure laines minérales.

Isolation préservée en cas d’humidité.

Efficacité préservée de l’isolant par grand froid.

Aucun matériau à éviter mais frein-vapeur obligatoire sur la face intérieure de tous les isolants fibreux.

La laine de bois


Les panneaux de laine de bois sont élaborés à partir de fibres de bois, le liant étant la lignine de bois. Ce matériau naturel est l’un des meilleurs isolants disponibles sur le marché :

  • coefficient d’isolation Coefficient Lambda identique aux autres laines isolantes
  • structure rigide à assemblage rainuré garantissant une très grande longévité
  • nombreux produits spécialement adaptés pour l’isolation entre chevrons, pour murs à isolation intérieure, extérieure, ...
  • la meilleure isolation pour se préserver des chaleurs estivales

Laine de bois

Laine de bois pour l'isolation

Polystyrène expansé, extrudé


Le polystyrène expansé est le principal isolant d’origine synthétique. Il présente une structure à pores ouverts tandis que le polystyrène extrudé a une structure à pores fermés lui assurant une meilleure résistance à la compression. Tous deux sont imperméables et créent une barrière étanche dans les murs, empêchant l’humidité du logement de s’échapper par ce biais.
Sous l’action de la chaleur, le polystyrène émet des styrènes et autres gaz toxiques contenus dans ses additifs ignifuges. Il laisse constamment échapper du pentane pendant toute sa durée de vie.

Polystyrène expansé, extrudé
Polystyrène expansé, extrudé

Schéma d'un panneau d'isolation type
Schéma d'un panneau d'isolation type

Polyuréthane


Il est souvent employé sous forme de mousses expansives pour calfeutrer les cadres de portes et de fenêtres. Il libère des amines (substances dangereuses) et ses additifs ignifuges sont également toxiques. Pour un prix élevé, cet isolant reste très efficace l’hiver (meilleur coefficient Coefficient Lambda) mais relativement peu l’été.

Mousse polyuréthane

Mousse polyuréthane

Mousse polyuréthane
Projection de mousse polyuréthane

Laines de verre ou de roche (rouleau, plaques ou vrac)


Les isolants à base de fibres minérales sont les plus répandus. La laine de verre est obtenue par fusion, centrifugation et soufflage de verre de récupération tandis que la matière première de la laine de roche est généralement du basalte. Leur pouvoir isolant diminue fortement en présence d’humidité (d’où la présence de pare-vapeurs sur les rouleaux).
Ces laines contiennent des fibres respirables très irritantes pour le bricoleur qui est amené à les manipuler. Depuis 1987, les laines minérales étaient classées 2B
"pouvant être cancérogènes pour l’homme" par le Centre International de Recherche sur le Cancer.

En 2001, elles ont été déclassifiées dans le groupe 3 "ne pouvant être classées quant à leur cancérogénicité".

Important : Il est important de noter que sous l’appellation laine de verre ou laine de roche se classent des produits d’une densité allant de 12 kg/m3 jusqu’à 130 kg/m3. Si leur pouvoir isolant est sensiblement le même en hiver, les produits les plus légers ne protègent absolument pas de la chaleur l’été. Comme à ce jour aucune performance d’été n’est demandé aux isolants, il vous sera bien difficile d’obtenir de votre revendeur ou poseur des informations sur le poids de l’isolant qu’il compte vous fournir.

Laine de roche
Laine de roche en vrac

Laine de verre
Rouleau de laine de verre

Chanvre


Les fibres végétales sont une bonne alternative aux laines minérales et présentent des qualités isolantes équivalentes. Elles sont malheureusement absentes des grand circuits de distribution.

Les plantes telles que le chanvre peuvent être cultivées sans engrais et leurs fibres sont naturellement fongicides et antibactériennes.

Le chanvre peut être utilisé en rouleau et en vrac comme la laine de verre (avec des additifs ignifuges et anti-rongeurs tels que sels de bore ou d’amonium), mais aussi pour être inclus dans des enduits ou bétons isolants entre solives.

Dans ce dernier type d’application avec un liant à base de chaux, le chanvre n’a pas besoin d’additifs.

Chanvre en rouleau
Chanvre en rouleau

Chanvre en panneau
Chanvre en panneau

Cellulose


Généralement fabriqué à partir de journaux recyclés, ce matériau a déjà conquis 25 à 30% du marché en Scandinavie et aux Etats-Unis.

Des additifs inoffensifs (sels de bore) le protègent contre l’incendie, les insectes et la moisissure. Les flocons de cellulose sont disponibles sous forme de panneaux ou en vrac.

Attention : le caractère écologique de ce matériau demeure contreversé : si les particules de la cellulose ne sont pas aussi fines que celles de la laine de verre, elles peuvent néanmoins provoquer des inflammations pulmonaires lors de leur mise en œuvre en l’absence d’une protection appropriée. De plus, il contient également les résidus d’encre présentes avec le papier recyclé.

Cellulose
Cellulose pour l'isolation

Cellulose
Cellulose pour l'isolation

Perlite


La perlite est un isolant écologique fabriqué à partir de roches volcaniques broyées et expansées thermiquement à plus de 1000°C : en s’évaporant l’eau fait gonfler les fines particules de roche qui emmagasinent de l’air.

La perlite est totalement inerte, ininflammable, imputrescible, insensible à la vermine et aux rongeurs et totalement exempte de toxicité. C’est le seul isolant pour combles perdus qui peut-être considéré comme ayant des propriétés inaltérables dans le temps.

Perlite

Perlite

Conseils


  • Quel que soit le mode d’isolation choisi, le fait d’utiliser une isolation renforcée permettra de diminuer votre consommation de chauffage, sa facture et les rejets associés.
  • N’oubliez pas de juger votre isolant sur son efficacité en hiver et en été
  • Nous vous déconseillons les isolants en flocons pour les combles perdus s’ils ne sont pas agglomérés, car ils se déplacent avec le vent
  • Nous vous déconseillons les isolants fibreux de trop faible densité (rouleaux ou flocons de moins de 40kg/m3) car ils se tassent progressivement et perdent en quelques années la majeure partie de leur efficacité. Pour cette même raison, évitez les produits « discount ».
  • Si vous optez pour des matériaux naturels (ou plus généralement pour une construction qui sort du cadre des matériaux distribués largement), choisissez un professionnel spécialisé.
    Faire réaliser une prestation à un professionnel qui n’a pas l’habitude de manipuler les matériaux que vous exigez pourra conduire à un travail mal réalisé.
  • Si vous optez pour des matériaux courants, optez pour le moins mauvais de ces isolants, à savoir la laine de verre ou de roche (pas de barrière étanche pour l’humidité, pas de libération de gaz douteux) et choisissez les de forte densité.
  • Si vous êtes disponible, réalisez par vous-même l’isolation de votre maison. Vous pourrez ainsi réaliser un travail très soigné aux angles et aux entourages de fenêtres, ce qui permettra de limiter les ponts thermiques.

Soyez cohérent dans votre choix d’isolation : il ne sert à rien d’avoir 20cm d’isolant sur les murs si vous utilisez des fenêtres standard, que vous ne respectez pas nos conseils sur la répartition des fenêtres ou que le coefficient de compacité de votre plan est mauvais.

Isolation phonique


En cas de zone extérieure bruyante, prévoir des menuiseries extérieures à double vitrage 8/8/4 au lieu du standard 4/12/4 (chiffres indiquant respectivement l’épaisseur de la vitre extérieure, de la lame d’air puis de la vitre intérieure).

Toujours dans ce cas, préférez des fenêtres ou porte-fenêtre ouvrant à la française aux baies vitrées.

Vous pouvez aussi demander des prises d’air extérieures (obligatoires) tapissées d’un revêtement absorbant les bruits. De même, évitez les volets roulants avec coffre en saillie côté intérieur.

Diminuer les bruits à l’intérieur de la maison


  • prévoir des cloisons isolantes entre les parties jour et les parties nuit
  • prendre des canalisations d’eau d’un bon diamètre
  • utiliser un réducteur de pression
  • éviter les appareils sanitaires adossés à une cloison d’une chambre
  • choisir une chasse d’eau avec remplissage par tube plongeur

Dans le cas de maisons mitoyennes, prévoir si possible un mur mitoyen qui soit en réalité constitué de 2 murs, un pour chaque maison, et séparés par une distance minimale de 1 cm. Si les murs se touchent, les bruits d’impact seront aisément transmis d’une maison à l’autre.

Texte ideesmaison.com

Demande de devis gratuits