Groupe de surpression domestique

Définition d'un groupe de surpression


C'est un ensemble pompe de surface, réservoir à vessie, contacteur manométrique  montés en usine sur une platine pour aspiration en charge sur le réseau d'eau de ville ou bâche de reprise (possible sur puits à moins de 7 m). Les groupes de surpression domestiques auto-amorçant avec pompe centrifuge horizontale ou verticale multicellulaire sont particulièrement adaptés pour la surpression domestique (appartements, villas, chalets, fermes, etc.), à partir d'un puits, d'une bâche de reprise ou du réseau d'eau de ville si celui-ci a une pression insuffisante.

Schéma d'implantation d'un groupe de surpression
Installation d'un groupe de surpression sur un puits

Présentation générale d'un groupe de surpression domestique


Automatique:

  • Il assure la mise en marche et l’arrêt automatique de la pompe pour répondre efficacement aux demandes en eau.
  • Il maintient automatiquement sous pression un réseau à pression insuffisante.
  • La réserve d’eau du ballon évite les démarrages intempestifs de la pompe.

Groupe de surpression avec pompe horizontale
Groupe de surpression avec pompe horizontale

Groupe de surpression avec pompe verticale
Groupe de surpression avec pompe verticale

Complet:

  • Il est constitué d’une pompe, d’un contacteur manométrique, d’un manomètre et d’un réservoir à vessie interchangeable, de qualité alimentaire.
  • Le réservoir est disponible en différentes tailles pour répondre parfaitement aux besoins de l’application.

Prêt à poser:

  • Livré entièrement équipé, monté, câblé et préréglé.
  • Pour installer un groupe de surpression, il suffit d’un branchement électrique et de deux raccordements hydrauliques !

Présentation générale d'une pompe


Quelle que soit la pompe, elle est constituée de trois parties distinctes :

  • La partie moteur, qui fournit la puissance nécessaire au pompage.
  • La transmission, qui transmet cette puissance à la partie hydraulique.
  • La partie hydraulique, qui transmet cette puissance à l'eau pour la déplacer (l'aspirer et ou la refouler).

Pompe de surface horizontale
Pompe de surface horizontale

Pompe de surface verticale
Pompe de surface verticale

Il existe, en fait deux grands types de pompes motorisées : les pompes centrifuges et les pompes volumétriques. Ces dernières conviennent pour des faibles débits d'eau à des pressions élevées. Dans le domaine de l'eau potable, seules les pompes volumétriques couramment utilisées sont des pompes à motricité humaine.

Principe de fonctionnement des pompes centrifuges


Les pompes centrifuges sont des turbopompes. Dans ce type de pompe, une roue (rotor) munie d'aubes ou d'ailettes, animée d'un mouvement de rotation, fournit au fluide l'énergie cinétique dont une partie est transformée en pression, par réduction de vitesse dans un organe appelé récupérateur. Les turbopompes et les pompes centrifuges sont distinguées suivant la forme de la roue.

La force motrice d'entraînement de l'arbre peut provenir d'un moteur thermique, d'un moteur électrique immergé ou émergé ou de toute autre force, comme une turbine sur un fleuve.

Groupe de surpression sur le réseau eau de ville
Schéma d'installation d'un groupe de surpression sur le réseau eau de ville

Le réservoir à vessie "surpresseur"


Le surpresseur est un réservoir contenant une vessie d'air sous pression qui permet d'assurer un "tampon de pression" servant à diminuer le nombre d'arrêts/redémarrages de la pompe.

Réservoir à vessie horizontal
Réservoir à vessie horizontal

Réservoir à vessie vertical
Réservoir à vessie vertical


Le contacteur manométrique


Le contacteur manométrique sert à arrêter la pompe quand la pression de service est atteinte et la remettre en marche quand la pression est devenue trop basse.

Contacteur manométrique
Contacteur manométrique

Demande de devis gratuits